Calendrier

« juillet 2006 »
lunmarmerjeuvensamdim
12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31

Tags


Syndication

Recommander ce blog

Voir mon profile sur LinkedIn


Une sélection de la

dimanche 30 juillet 2006

Petits coins de paradis de nos hommes et femmes politiques


Après une année politique 2005-2006 agitée par la crise des banlieues, les manifestations contre le CPE et le conflit au Liban, nos politiques méritent bien quelques jours de vacances avant de préparer leurs troupes pour la présidentielle de 2007, après le dernier conseil des ministres qui aura lieu demain c’est la fin des classes, rentrée prévue lors des universités d’été : la Rochelle pour le Parti Socialiste, Marseille pour l’UMP.

Premier constat, la classe politique française préfère très largement passer ses vacances en France et les rares qui quittent l’hexagone cet été sont le socialiste Dominique Strauss-Kahn qui ira se ressourcer au Maroc, Jean-Marie le Pen du Front National qui se rendra en Serbie et Géorgie et enfin Arlette Laguiller de la LCR qui passera quelques jours de repos en Italie ; pour les autres c’est le tour des régions françaises : sans grande surprise Jacques Chirac séjournera dans le Var au Fort de Brégançon (résidence d’été présidentielle) pendant que le ministre de l’Intérieur Nicolas Sarkozy dédicacera son nouveau livre « Témoignage » à Arcachon, alors que le Premier ministre Dominique de Villepin s’échappera durant quelques jours de la canicule de Matignon pour se refaire une santé en Bretagne. Du côté de l’opposition, le couple Ségolène Royal / François Hollande profitera du beau soleil de Mougins, Lionel Jospin restera fidèle pour la dixième fois à l’Ile de Ré tandis que Laurent Fabius qui ne cache pas ses ambitions de présidence, méditera tranquillement en Ariège.

Malheureusement, certains membres du gouvernement comme Philippe Douste-Blazy, Michèle Alliot-Marie ou Xavier Bertrand, retenus à Paris pour cause de crise au Proche-Orient n’auront pas la joie d’entendre les chants de cigales aoûtiens et devront patienter pour parfaire leur bronzage, néanmoins il leur reste une consolation, l’idée d’un autre politique, celle de l'actuel maire de Paris Bertrand Delonoë : Paris Plage, courage !


Tags:  ,  ,  ,  

mardi 25 juillet 2006

Arnaud Montebourg sonne l'heure du renouveau au PS


Ce lundi 24 juillet 2006, le député socialiste de Saône-et-Loire Arnaud Montebourg est monté au créneau pour apporter son soutien sans faille à Ségolène Royal, en concurrence avec les « éléphants » du Parti Socialiste (Jack Lang, Laurent Fabius...) pour l’investiture à l’élection présidentielle de 2007. Contrairement à l’UMP qui voit l’élection présidentielle de l’an prochain sous le prisme énigmatique de « Imaginons la France d’après », Arnaud Montebourg manifeste un désir de renouvellement et ce n’est pas un hasard si a 10 mois de la grande élection, il ouvre un blog pour véhiculer les idées de son mouvement « Rénover maintenant » (http://www.renover-maintenant.org/blog/index.php/) né en décembre 2005 ; Ségolène Royal avait également ouvert en début d’année 2006 un blog participatif qui porte curieusement le nom de « Désirs d’avenir »( http://www.desirsdavenir.org/), des slogans qui sont dans l’esprit bonnet blanc et blanc bonnet.

Montebourg, tout comme Ségolène Royal, actuelle présidente de la région Poitou-Charentes, est partisan d’un renouvellement de génération au Parti Socialiste qui s'accompagne d'un revirement dans le style de gouvernance et à certains égards d’un renouvellement des institutions, comme lorsqu’il avait suggéré en début d’année l’instauration d’une sixième République française, selon lui plus adaptée aux mutations de la société française.


Tags:  ,  

dimanche 23 juillet 2006

Le bras de fer des présidentielles s'engage cet été sur les plages


Pendant que les vacanciers ont délaissé leur PC et les blogs des partis politiques pour parfaire leur bronzage, l'UMP et le PS en profitent pour réaliser des opérations séduction sur les plages de France à moins de 10 mois des présidentielles pour fidéliser leurs électeurs et conquérir de nouvelles voies en mai prochain. Le principe ? Relativement simple. Lancé par l'UMP l'an dernier à l'initiative de Nicolas Sarkozy pour parfaire sa communication, il s'agit de caravanes aux couleurs de l'UMP et du PS qui sillonent les plages et stations balnéaires de France avec à leur bord de jeunes adhérents (Jeunes Populaires pour l'UMP - Mouvement des Jeunes Socialistes pour le PS) qui ont pour mission de diffuser leurs messages politiques et proner le dialogue citoyen à l’aide d’outils marketing comme des t-shirts, des tongues et même des préservatifs aux couleurs de l’UMP.

Devant le succès rencontré par la première édition de 2005, l’UMP a décidé de reconduire ce rendez-vous qui visiblement séduit les électeurs, la politique sur les plages, forcément ça parait plus relaxant. Quant à lui le Parti Socialiste n’a pas hésité à en faire de même mais fera rouler ses caravanes à partir du 5 août jusqu’au 21 septembre, contrairement au parti majoritaire dont les caravanes politiques sont déjà sur les routes depuis début juillet. Leur trajet s’arrêtera début septembre à Marseille, ville organisatrice des universités d’été 2006 de l’UMP mais également curieux hasard, point de départ des caravanes du PS.

Vous trouverez plus d’informations sur les escales des caravanes de l’UMP sur « www.caravane-ump.org/ » et sur « www.parti-socialiste.fr/ » pour celles du Parti Socialiste pour espérer rencontrer Ségolène Royal, François Hollande ou Nicolas Sarkozy ou plutôt le ou la futur(e) Président(e) de la République en tongues / t-shirt et tout sourire sur les plages de France.


Tags:  ,  ,  

vendredi 21 juillet 2006

Un été placé sous le signe de la pipolisation politique


Victimes de la pipolisation de la vie politique, les aspirants favoris UMP et PS à la prochaine élection présidentielle ont tous deux préparé de leur côté une opération séduction en ce mois de juillet. Sarkozy, que la presse n’a pas épargné en 2005 sur les liaisons extra-conjuguales de Cécilia son épouse avec le publicitaire Richard Attias (qui avait jusque là un contrat d’exclusivité publicitaire avec l’UMP) et Ségolène Royal qui qualifiait il y’a encore quelques jours le mariage d’institution bourgeoise ont décidé de corriger le tir à 10 mois de l’élection présidentielle.
Pour faire taire les rumeurs de tensions au sein de leur couple, Nicolas et Cécilia Sarkozy ont offert aux journalistes une parade tout sourire plein soleil en Guyane, quant au couple socialiste il a envisagé de se passer les alliances en Polynésie après 25 ans de vie commune ... un jour après que Lionel Jospin ait envisagé son retour pour la course à l’investiture de 2007. Cécilia Sarkozy, première dame de France ou François Hollande, premier homme de France, affaire à suivre...

Tags:  ,  ,  

samedi 8 juillet 2006

Le hold-up des frères jumeaux Kaczynski sur le pouvoir en Pologne



Après la démission du Premier ministre polonais, Kazimierz Marcinkiewicz, le président polonais Lech Kaczynski va certainement le remplacer par son frère jumeau, Jaroslaw Kaczynski, dirigeant du principal parti conservateur au pouvoir PiS (Droit et Justice). Le conseil politique du parti vient d'entériner sa candidature unique pour remplacer le premier ministre sortant. Kazimierz Marcinkiewicz assez apprécié par l'opinion publique en Pologne, devrait se retrouver avec un petit lot de consolation car son parti le nommera très probablement pour remplacer le nouveau premier ministre à la mairie de Varsovie pour diriger la capitale de la Pologne.
Le fait que le pouvoir exécutif dans un grand pays démocratique soit totalement monopolisé par deux frères et à fortiori parfaits jumeaux, constitue tout de même un événement politique très insolite et totalement inhabituel sur la scène européenne mais l'opposition polonaise très affaiblie, aura du mal à lutter contre cette concentration du pouvoir au sein du même clan. Etant donné la bonne conjoncture de l'économie polonaise, les difficulutés économiques ne sont pas prêtes de compliquer la vie au nouveau pouvoir. Seules les dissensions plus que probables au sein de sa majorité très hétéroclite, composée d'un parti paysan populiste et d'une faction conservatrice et nationaliste, seront peut être de nature à redonner l'espoir à l'opposition démocratique et libérale.

Tags:  ,  ,  

Pages