Calendrier

« janvier 2007 »
lunmarmerjeuvensamdim
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031

Tags


Syndication

Recommander ce blog

Voir mon profile sur LinkedIn


Une sélection de la

mercredi 31 janvier 2007

Gérald Dahan, sous-marin de l'UMP ?


Depuis plusieurs semaines, cela n'aura échappé à aucune caméra, Ségolène Royal multiplie les bourdes tant par ses ses lacunes en poltitique étrangère comme en témoignent ses tournées au Proche Orient ou en Chine, que par ses initiatives douteuses en politique intérieure.

Invitée cette semaine sur RMC INFO, la candidate PS à l'élection présidentielle a été piégé par un journaliste qui l'interrogeait sur le nombre de sous-marins que la France possédait, il en ressort que l'élève Ségolène ne connait pas ses leçons car au lieu de répondre 7, elle répliqua 1. La veille déjà à quelques minutes d'un meeting, croyant s'entetenir avec le Premier ministre québécois Jean Charest, suite aux déclarations polémisées qu'elle a tenu sur la souveraineté du Québec, elle a été victime d'un canular téléphonique réalisé par l'imitateur Gérald Dahan. Entretien téléphonique au cours duquel elle confia d'ailleurs à l'imposteur que "les Français ne seraient pas contre l'indépendance de la Corse", lorsque son interlocuteur fit le parallèle entre la place du Québec au Canada et celle de la Corse en France. Sur un ton très léger, elle termina par ces mots "Ne répétez pas cela, cela va encore faire un incident, ce coup là en France, c'est secret" suivis d'un fou rire.

En arrivant à la tribune, sans savoir encore qu'elle venait d'être piégée, elle excusa son retard par ce fameux coup de fil avec l'imposteur du jour Gérald Dahan, qui selon les uns serait un simple trouble-fête et pour d'autres peut-être un sous-marin de l'UMP, le 8ème sous-marin de la France Madame Royal...

Tags:  ,  ,  

dimanche 28 janvier 2007

Coup de boule sur Materazzi, Acte II


Le désormais célèbre coup de boule de Zidane sur Materazzi survenu lors la finale de la Coupe du Monde 2006 refait parler de lui, avec un Marco Materazzi de nouveau en position de victime mais cette fois-ci sans Zidane.
En fin de semaine dernière, lors d'une rencontre du Calcio italien opposant l'Inter Milan au Sampdoria de Gênes, Marco Delvecchio attaquant de Gênes, provoqué par le "boucher du Calcio", monte à son niveau et le fait chuter, résultat Delvecchio est exclu, Materazzi écope d'un carton jaune ; comble de l'histoire les deux hommes ont évolué ensemble sous le maillot national de la Squadra Azzura orné désormais de 4 étoiles depuis le 9 juillet dernier.
Suite à cet incident, Raymond Domenech, sélectionneur de l'Equipe de France, qui a peut être perdu "sa" Coupe du Monde sur ce coup de boule a déclaré au sujet de Materazzi "il tombe facilement je trouve, il doit être très faible dans cette partie de son anatomie".

Tags:  

mardi 16 janvier 2007

Une course de nuit pourrait voir le jour en Formule1


Organiser des courses de nuit en F1 ? A première vue, l'idée paraît saugrenue mais après tout on peut se dire pourquoi pas car face au manque de spectacle obsevé ces dernières années en Formule1, une ou deux courses de nuit par an pourraient sans doute redonner un peu de piquant à la discipline reine du sport automobile.

Ce projet de course de nuit pourrait voir le jour plus rapidement qu'on ne le pense car Bernie Ecclestone, le grand argentier de la F1, aurait conclu un accord pour organiser dès 2008 une course de nuit sur un tracé urbain flambant neuf à Singapour, info ou intox, affaire à suivre.
Si ce n'est Singapour, pourquoi ne pas organiser ce genre de courses sur des tracés de compétition aussi mythique que le circuit du Mans ou mieux encore les grands ovales américains ?

Tags:  

dimanche 14 janvier 2007

Que restera t-il des années Chirac ?



A l'heure où Nicolas Sarkozy vient d'être investi candidat officiel de l'UMP pour la présidentielle, 63% des français lui vantent les qualités d'un chef d'Etat, pour sa part le vieux renard de la politique qu'est Jacques Chirac, semble se diriger inlassablement vers la fin de son règne, dont le bilan n'est guère conforté par les sondages. En effet 81% des électeurs sont contre un troisième mandat du président sortant, 81% c'est légèrement moins que le taux de suffrage que Chirac avait obtenu au second tour de l'élection présidentielle de 2002 pour les raisons que l'on connait.

Le pouvoir politique ça use c'est indéniable mais en mai prochain celui qui aura tenu les rènes de la France durant 12 années, risque de quitter le pouvoir très affaibli car avec un taux de satisfaction qui oscille actuellement autour de 20% et en baisse constante depuis 2003, Chirac ne parviendra pas à se hisser au niveau de son prédécesseur François Mitterrand qui tira sa révérence politique avec 35% d'opinions positives.
Impopulaire ou pas, la présidence de Jacques Chirac a en quelque sorte déjà pris fin au soir du 29 mai 2005, lors du cinglant échec au référendum sur la Constitution européenne, où son électrocardiogramme politique ne semblait plus répondre. A cette date Jacques Chirac a semblé perdre toute influence dans le jeu politique, de plus cette triste date rimait avec le dixième anniversaire de son arrivée à l'Elysée, 10 ans c'est trop, 10 ans c'est long, 10 ans ça use ; son accident cardio-vasculaire survenu trois mois plus tard n'aura que contribué à fragiliser son image. La fin de l'année 2005 et 2006 n'auront été qu'une autre page noire de sa présidence avec les conséquences de la crise de banlieues et des mouvements anti-CPE où l'on a reproché au locataire de l'Elysée d'avoir adopté une attitude bien trop timide.

Dès lors on est amenés à se demander, quels aspects positifs faudra t-il retenir de 12 ans de Chiraquie ? Ses projets de campagne de 1995 sur le plan de la politique nationale ont été rapidement freinés par sa dissolution ratée de l'Assemblée Nationale en 1997 et la cohabitation forcée avec les socialistes ; lors de sa réelection en 2002 basée sur 3 promesses principales : la cause des handycapés, la lutte contre contre le cancer et répression contre la violence routière, on peut noter que de réels progrès ont été accomplis mais ceci grâce à une équipe ministérielle novatrice et dynamique. Dans ses actifs, il faut aussi signaler la constitutionnalisation d'une Charte de l'environnement.
Mais sur l'ensemble de ses deux mandats, Chirac aura été bien plus remarqué à l'étranger que dans l'hexagone, notamment lorsqu'il s'est imposé comme le leader du camp des pacifistes lors de la crise irakienne de 2003. Chirac c'est également cette voix forte lors des grands sommets internationaux ou lors des rencontres européennes où il est parfois le porte parole de la sagesse européenne. C'est notamment en fond de crise sur la question irakiene où l'Europe fût largement divisé que Chirac reprocha aux futurs pays adhérents en 2004 portés par le sentiment américain, d'avoir "manqué une bonne occasion de se taire".

Enfin, sur le plan de la personnalité politique, Chirac aura incarné l'image de l'animal politique mais également celle du président "sympa" et séducteur, avide de grands discours, de bains de foule et de poignées de mains bien franches, bon diplomate et parfois aussi bon comédien, Chirac fêtera cette année 40 ans de combat politique, il est temps maitenant de laisser place à la jeune génération Monsieur Chirac. D'ici là, même si le président Chirac n'a pas toujours eu des grands talents de prédiction en politique, le mois de mars prochain sera marqué par la sortie de son livre "La Nouvelle Orléans et son port en 1954", largement inspiré de sa thèse de géographie à Sciences Po où il prédisait déjà dans les années 1950 le risque d'une catastrophe naturelle de l'envergure du cyclone Katrina, qui a frappé les Etats-Unis en 2005, parole d'homme politique, qui l'aurait cru ?

Tags:  ,  ,  

mercredi 3 janvier 2007

Le New York Times rend hommage aux GI décédés en Iraq


3000 GI morts au combat en Iraq depuis l'invasion américaine en mars 2003, tel est le triste cap que vient de franchir l'administration de George W. Bush. Malgré la farouche opposition du camp démocrate qui a triomphé aux élections de mi-mandat en novembre dernier, le président Bush a décidé d'accroître le contingent de l'US Army de 20.000 soldats dans la région qui pourrait subir une inflation de violences suite à la récente exécution de Saddam Hussein. En forme d'hommage, le New York Times a publié cette mosaïque contenant les 3000 portraits de ces Marines morts pour servir la cause de l'impérialisme national, à quand la fin de ce bourbier ?

Tags:  ,  

Pages