Calendrier

« novembre 2011
lunmarmerjeuvensamdim
123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930

Tags


Syndication

Recommander ce blog

Voir mon profile sur LinkedIn


Une sélection de la

dimanche 13 novembre 2011

N'attendons pas le 13 novembre pour célébrer la gentillesse


Saviez-vous que depuis trois ans nous célébrons en France la journée mondiale de la gentillesse ? En voilà une drôle de fête, une de plus diront certains. Eh oui car il faut dire que chaque année, nous ne manquons pas de célébrer des fêtes aussi insolites que que la journée du soleil le 3 mai ou la journée mondiale des pâtes le 26 octobre, alors pourquoi ne pas célébrerait t-on pas la gentillesse le 13 novembre ?

Encore faudrait-il se mettre d'accord sur ce qu'on entend par gentillesse. En ouvrant le Petit Larousse à la lettre G, la définition du mot "gentillesse" qui nous est proposée est la suivante : Caractère de quelqu'un qui est d'une complaisance attentive et aimable. En voilà une définition bien flou. Sans vouloir entrer dans des considérations philosophiques, c'est à se demander s'il existe une seule et même gentillesse ou s'il faut en distinguer plusieurs types ?

gentillesse ou Gentillesse ?

Peut-on être gentil avec un petit g ou gentil avec un grand G ? Avec qui faut-il être gentil ? Ses enfants ? Ses voisins ? Ses collègues de bureau ? Ou encore peut-être tout simplement avec soi-même ? A vrai dire, cette journée mondiale de la gentillesse n'a pas vraiment de sens car on ne devrait pas attendre le 13 novembre être gentil ou Gentil selon son degré d'envie.

Au même titre qu'on ne devrait pas attendre la Saint-Valentin pour montrer son amour à la personne que l'on aime ou la Fête des Mères pour témoigner toute la reconnaissance et l'admiration que l'on a pour sa maman. Et puis enfin comme il n'existe pas de définition universelle de la gentillesse, on devrait plutôt faire de la date du 13 novembre, la journée mondiale de lutte contre la bêtise humaine.

Tags:  ,  ,  

dimanche 26 juin 2011

Au bonheur des soldes


Tous les ans, c’est la même histoire. En fait, les soldes c’est un peu comme un Noël bis, à la seule différence que durant les soldes on cherche des cadeaux pour soi-même. Mais tout comme à Noël, en soldes on adore se frayer un passage dans les allées des magasins noires de monde. Tout comme à Noël, en période de soldes on adore acheter des trucs, des bidules et des machins dont l'utilité est très discutable mais qui nous procurent une joie immense à l’instant T, autrement dit le plaisir de (se) faire plaisir. Tout comme à Noël enfin, on est fauché jusqu’à la fin du mois, mais qu’importe, les soldes c’est bon pour le moral et ça n’est pas prêt de changer pour beaucoup d’entre nous. C'est à se demander même si en période de soldes, le shopping compulsif ne serait pas une sorte d'antidépresseur pour certains. Si c'était le cas, il faudrait sérieusement penser à éviter les surdoses.

Tags:  ,  

samedi 27 novembre 2010

Mini Golf, la Volkswagen Golf pour conducteurs de petite taille



Si je vous dis Mini Golf, vous pensez à un parcours de golf pour enfants ? Bonne réponse, sauf que Mini Golf désigne également aujourd'hui la version réduite de la célèbre berline Golf de Volkswagen que le constructeur automobile allemand a décidé de lancer au Brésil. Il ne s'agit pas d'un modèle réduit ni d'une maquette, mais bel et bien d'une voiture conçue pour les personnes de petites tailles, dont les dimensions ont été réduites d'environ 30% par rapport au modèle classique dira t-on. Si l’idée est innovante en soit, on se demande bien ce qu’il pourrait se passer si par exemple une Golf classique allait s’encastrer dans une Mini Golf. Quant à celles ou ceux qui collectionnent les excès de vitesse et qui se sont vu retirés leur permis de conduire ou leur véhicule pour cette raison, la Volskwagen Mini Golf ne représentera certainement pas une alternative de secours pour eux. Car d'une part, la Mini Golf ne dispense pas le conducteur du papier rose, d’autre part ce petit bolide long de 2,25 mètres ne dépasse pas les 27 km/h ! À cette vitesse là, les sensations de conduite doivent être vraiment limitées et le risque d'affoler les radars automatiques l'est encore plus, à bon entendeur.

Tags:  ,  

lundi 20 juillet 2009

Chez Starbucks, vous boirez peut-être bientôt du vin ou de la bière


Implanté aujourd'hui dans 31 pays répartis sur 4 continents, le célèbre cafetier de Seattle serait-il en train d'opérer un virage stratégique ? L'an dernier déjà, la plus grande chaine multinationale de cafés avait été obligé de remercier 12.000 de ses employés, faute de fréquentation. Cette semaine, Starbucks mise sur un nouveau marché et crée la sensation en ouvrant à Seattle, un café pilote qui sert du vin et de la bière. Ce nouveau concept sera exploité sous une marque nouvelle et se distinguera des cafés Starbucks, en proposant à ses clients des concerts musicaux en soirée.

Tags:  ,  

jeudi 21 mai 2009

Et si vous deveniez ami avec le Pape Benoît XVI ... sur Facebook ?



À la seule lecture du titre de ce billet, je devine déjà la mine étonnée que laisse transparaître votre visage. Ce fait divers peut à première vue sembler surprenant et pourtant il ne s'agit pas d'un « poisson de mai ». Mais alors que vient donc faire le Pape Benoît XVI sur Facebook ? Cela répond sans grand doute à une vaste opération de communication chapeautée par le Vatican, et dont le but final serait de réconcilier le souverain pontife avec les jeunes suite aux propos controversés qu'il a tenu cette année sur la pertinence de l'usage du préservatif. Mais au delà de la polémique sur le préservatif, il faut voir dans cette opération de communication du Vatican, la volonté de conférer à Benoit XVI, une image un peu plus moderne dont celle qu'il jouit dans l'esprit des fidèles de l'Église Catholique et surtout d'établir un contact direct avec les croyants. Car contrairement à son prédécesseur Jean-Paul II, Joseph Ratzinger n'a pas réellement réussi à instaurer un véritable climat de proximité avec les croyants depuis qu'il a été élu en avril 2005. Espérons donc que cette arrivée sur le net, lui permette de gagner une image d'un Pape qui vit avec son temps, un Pape du XXIème siècle... Pour plus d'informations, connectez-vous sur : Pope 2 You

Tags:  ,  

mercredi 4 mars 2009

Et si Facebook nous rendait vraiment bêtes ?



Facebook vous connaissez ? 4 consonnes et 3 voyelles qui ont révolutionné les habitudes de consommation des plus jeunes d’entre nous au cours des dernières années. Cela doit forcément vous dire quelque chose, à moins bien sûr que vous ayez passé vos cinq dernières années dans un champ de coton en Patagonie. Aujourd'hui, lorsqu'on vous demande si vous avez un profil Facebook et que vous faites les grands yeux, c'est probablement que vous n'êtes pas encore entré de plain-pied dans le XXIème siècle. Mais si c'est votre cas, pas de panique. En bref et en guise de cours de rattrapage, retenez seulement que Facebook c’est un réseau social de 150 millions utilisateurs répartis sur les cinq continents. Et si vous êtes vraiment fan de statistiques, sachez aussi que le « Facebookien moyen » a 120 amis, qu’environ 850 millions de photos sont partagées chaque mois sur le réseau et enfin last but not least, mais seulement pour les connaisseurs cette fois-ci, 15 millions d’utilisateurs comme vous peut-être, changent leur fameux statut Facebook au moins une fois par jour.

Génération moutons

Mais au delà du succès fulgurant de ce réseau social qui a conquis la planète entière en à peine quelques années, les premières interrogations à propos de son utilisation tombent. A l’Université d’Oxford en Grande-Bretagne, Susan Greenfield, Professeur de Pharmacologie s’est intéressée à la question. Et son verdict est sans appel. Elle s’étonne avant tout de la « facilité avec laquelle certains jeunes perdent leur propre identité pour appartenir à la communauté Facebook ». On suit le troupeau, c'est l'effet de masse qui l'emporte sur l'individuel. Pour le Pr. Greenfield, une partie du succès de Facebook se justifie par le fait qu' « on se sent parfois écouté, reconnaissable et valorisé par les autres ». Néanmoins, elle craint que certains Facebook addicts, puissent « perdre leurs repères en oubliant où se trouve la frontière entre le virtuel et le réel ».

Net réalité

Mises à part ces études scientifiques, le cas Facebook doit nous permettre de soulever une seule et véritable question. En considérant Facebook comme une sorte de drogue, certains utilisateurs n'oublient-ils pas tout simplement de penser ? Bien souvent lorsqu’on interroge les Facebook(ienne)s sur ce qui les pousse réellement à rester connecté(e)s des heures entières sur ce réseau social, le fait de faire passer le temps est une des principales motivations. Dès lors, Facebook ne serait-il donc pas devenu une simple évolution du concept de télé réalité, adaptée au net ? Le voyeurisme est passé à son paroxysme : tout le monde sait ce que les autres font, avec qui, à quel endroit et pourquoi… 14:02, j'apprends qu'entre Alexandre et Mélanie c'est fini ... 15:13, Emilie informe ses amis qu'elle a une nouvelle coupe de cheveux ... 16:22 : Charlotte est partie courir ... 17:37, scoop de dernière minute : Sophie bronze dans son jardin et mange une glace, hautement passionnant me direz-vous.

Le paradoxe Facebook

Alors certes ces quelques exemples sont peut-être un peu caricaturaux, mais la réalité est vraiment très proche, les gens adorent raconter leur vie sur la place publique toile ! Sauf que sur Facebook, les gens se rencontrent par écrans interposés. Et le concept est un paradoxe en lui-même, car d'un côté il vous rapproche de vos connaissances qui habitent à l'autre bout du monde, et de l'autre il vous éloigne de votre entourage le plus proche. Le décor est préfabriqué et un grand nombre de ses utilisateurs cliquent passivement et inlassablement, sur les mêmes boutons comme des moutons à longueur de journée. Et pour vous, si Facebook disparaissait demain, que seraient les rapports humains ?

P.S. Malheureusement, la petite histoire ne nous dit pas si le Pr. Greenfield travaille déjà sur un traitement de désintoxication Facebook, alors un bon conseil Facebookez avec modération !

Tags:  

samedi 14 février 2009

Avant de vous embrasser, vérifiez si c'est autorisé !


ICI, il est strictement interdit de téléphoner, de se garer ou encore de fumer, tout ça on connaissait. Mais si vous débarquiez un ce ces jours dans le nord ouest de l'Angleterre en gare de Warrington Bank Quay, préparez-vous à apercevoir un panneau qui mentionne "No kissing zone" ! Eh oui, l'humour de nos amis Anglais les a poussé à placer ce genre de signalisation à l'endroit du dépose-minute de la gare, pour éviter que les gens ne s'attardent trop. Mais pour ceux et celles qui arrivent à la gare de Warrington avec un peu d'avance, quelques mètres après le dépose-minute, un panneau les accueillera dans la "Kissing zone". Aujourd'hui pour la fête des amoureux, que vous soyez à Warrington, Venise ou Paris, embrassez vous sans compter, où vous voulez ! A toutes et à tous, Joyeuse Saint Valentin !

Tags:  

dimanche 4 janvier 2009

À quand de nouveaux héros pour la France ?



Dimanche 3 août 2008, les lecteurs du Journal du Dimanche (JDD) découvraient en Une de leur hebdomadaire, que les trois personnalités préférées des Français étaient Yannick Noah, Dany Boon et Zinédine Zidane. Cinq mois plus tard, dans l’édition du 4 janvier 2009, ce podium demeure inchangé et n’a pas bougé d’un iota. Alors certes, cinq mois ce n’est peut-être pas suffisant pour que les positions d’un tel classement soient diamétralement changées, mais il n’y a pas besoin d’être statisticien pour constater que depuis maintenant plusieurs années, cette classification établie semestriellement par le JDD, reste monopolisée par un même et unique groupe de personnages, qui échangent leurs positions respectives au gré des saisons et du vote du public.

Immobilisme français

Face à un tel constat, ne faudrait-il pas y voir un certain immobilisme de la société française et un flagrant manque de fraîcheur dans un paysage morose, où même la Star Academy peine énormément à lancer de nouvelles célébrités ? Ne faut-il pas associer à un manque d'audace, le fait de plébisciter des héros d’hier, dont la notoriété repose seulement, sur des succès certes mémorables et riches en émotions mais tellement lointains ? Car autant la seconde place de Dany Boon peut-être justifiée par le fait qu’il ait battu le record du box office français avec le désormais célébrissime « Bienvenue chez les Ch’tis », autant les médailles d’or et de bronze de l’Oncle Yannick et de Zizou laissent franchement perplexe.

Est-il peut-être utile de rappeler que le succès de Yannick Noah à Roland Garros remonte maintenant à 1983, soit tout de même un quart de siècle ? A t-on oublié que l’épopée de France 98 conduite par Aimé Jacquet, c’était il y’a déjà tout de même 10 ans, eh oui une décennie complète ? Alors bien que ces succès aient contribué à faire vibrer épisodiquement un peuple entier, tous ces facteurs rassemblés ne seraient-ils pas le reflet d’une société frileuse, qui aime à se reposer sur ses lauriers, caresser nostalgiquement son passé et manque à trouver de nouvelles icônes nationales ?

L'humour comme antidépresseur

Dans ce classement du JDD, figure également un paradoxe qui mérite d’être soulevé, c’est celui qui concerne l'ascendance familiale des personnalités qui le composent. Alors que bien souvent les Français d’origine étrangère sont ceux que la société stigmatise le plus, voilà qu’on retrouve Yannick Noah, Zinédine Zidane, Gad Elmaleh, Charles Aznavour ou encore Jamel Debbouze dans le top 10 ! C’est tout en cas un joli pied de nez adressé à tous ceux qui croient que seuls les Français dits de souche ont le monopole de la réussite.

Enfin, il faut aussi remarquer que dans ce même top 10, on compte pas moins de quatre humoristes, qui aujourd’hui sont peut-être pour certains de nos concitoyens, les meilleurs « antidépresseurs » que l’on n’ait jamais prescrits. Et quand on sait que les France est championne du monde des antidépresseurs toutes catégories, on se demande s’il ne serait pas plus efficace de prescrire à certains de nos concicotyens des DVD d’humoristes qui seraient remboursés par la Sécurité sociale. Seuls risques à une telle ordonnance, ce serait peut-être d’aggraver encore plus le déficit de la Sécu’ et de voir toujours et encore les mêmes « amuseurs de galerie » monopoliser les premières places au classement du JDD.

Tags:  ,  ,  ,  

mardi 21 octobre 2008

Lettre ouverte à Mickael Vendetta, star en carton 2008 du net


A tout hasard, sait-on jamais, avez-vous peut-être déjà entendu parler de l’ultime BUZZ, euh pardon … PARODIE du net ? Son nom à lui c’est Mickael Vendetta, alias MV, un petit bonhomme de 21 ans, parfait anonyme qui se prend pour un beau gosse planétaire mais qui reste « célibataire entre guillemets » comme il le confirme lui-même. Malheureusement pour lui, ce jeune homme a sûrement du trop regarder la télé durant son adolescence (qu'il n'a apparemment pas encore terminé), car il prend un peu trop ses rêves pour la réalité. Si le nom pseudo de Mickael Vendetta ne vous dit vraiment rien, alors je vous rassure vous ne devez pas être seul(e) et vous n’avez rien perdu, mais si vous avez 4 minutes 32 secondes à tuer (et pas une de plus !), voyez plutôt ça : mégalo, myho, parano ? Qui suis-je, qui suis-je ? Mickael Vendetta bien sur ! Vous pouvez couper à tout instant, MV ne vous en voudra pas, hein Mickael ? Suivez-moi, ça se passe par là pour cette petite séance de rattrapage…

Lire la suite...


Tags:  

samedi 19 juillet 2008

Wikipedia veut s'ouvrir au continent africain et à l'Inde



La Fondation Wikimedia, organisation de laquelle dépend la plus grande encyclopédie collaborative du monde, je nomme Wikipedia, a organisé la semaine dernière ses Etats Généraux dans la Bibliothèque d'Alexandrie en Égypte. Au programme de cette rencontre, on a débattu de questions essentielles et controversées comme la qualité et la véracité du contenu des articles publiés en ligne. La communauté Wikipedia s'est également penchée sur le problème de certains articles qui sont vandalisés et a essayé de voir dans quelle mesure on peut les supprimer ou modérer leurs contenus. Mais au delà même de ces aspects purement techniques et encyclopédiques, s'est posée la question du développement de Wikipedia dans des pays où les contenus publiés sont encore assez faibles. A ce propos, le fondateur de Wikipedia, l'américain Jimmy Wales a déclaré "nous avons en vue des pays comme l'Inde et l'Afrique. A grande échelle, je crois que c'est le grand défi pour rapprocher ces pays de la connaissance" a t-il ajouté en marge de la rencontre. Dans les pays où l'encyclopédie est déjà bien développée, Wales a affirmé que "le travail le plus important consiste à améliorer les articles existants.

Tags:  

mardi 15 juillet 2008

Visa PIN, la carte bancaire qui va révolutionner le e-commerce



Vous êtes-il déjà arrivé de perdre ou de vous faire voler votre carte de crédit, en craignant ensuite que quelqu’un s’en serve pour faire son shopping sur Internet ? Pour vous éviter ce genre de sueurs froides, la société internationale de cartes de crédit Visa, a trouvé la solution. C’est en effet une première mondiale, Visa a conçu en partenariat avec la firme australienne de système d’authentification Emue, une carte bancaire dotée d’un générateur de code intégré, qui pourrait bientôt révolutionner le monde des achats en ligne.

Un système ultra-sécurisé

Baptisée Visa PIN, cette carte de crédit nouvelle génération ne se distingue pas de toute autre carte de paiement à première vue. Mais lorsqu’on la retourne, on découvre un écran alphanumérique qui permet de fournir à l’usager un code unique pour chaque transaction. Ainsi lorsque le consommateur souhaite réaliser un achat ou accéder à un service bancaire en ligne, le système lui demandera qu’il compose son code secret. Si le code est correct, l’écran alphanumérique de sa carte Visa PIN affichera un code à 8 chiffres, à usage unique, qui permettra de valider la transaction sécurisée.

Longue autonomie

Côté autonomie, Emue Technologies a annoncé que la pile qui alimente la Visa PIN a une durée de vie de minimum trois ans. Par conséquent, si on considère qu’en France, une carte de paiement est renouvelée tous les deux ans, cela ne posera pas de problème, même pour les plus gros cyber-acheteurs. Pour l’instant, il s’agit seulement d’un projet pilote de e-paiement qui a été développé exclusivement par la société Emue, et aucune date de lancement n'a pour pour le moment été communiquée. Néanmoins, il est fort à parier qu’avec l’essor croissant du commerce électronique dans le monde, la commercialisation de cette nouvelle Visa PIN ne devrait pas tarder, et même se généraliser pour le plus grand nombre de pays.

Tags:  

mercredi 2 juillet 2008

Aux Etats-Unis, les cafés Starbucks virent au noir



C'est à un café au goût amer auquel ont eu le droit 12.000 employés américains de chez Starbucks, lorsqu'ils ont appris en fin de semaine dernière que la chaîne de cafés de Seattle avait décidé de réduire ses implantations. En effet, ce sont pas moins de 600 magasins sur un total de 11.000 à l'échelle américaine, qui vont devoir mettre la clef sous la porte. Il faut dire que depuis 2004, le géant du café avait doublé sa taille outre-Atlantique mais aussi que 70% des locaux qui vont fermer d'ici quelques semaines, ont été ouverts au cours des trois dernières années.

Au premier trimestre 2008, Starbucks a annoncé une chute de 28% de ses bénéfices aux Etats-Unis, signe que les consommateurs américains ne sont pas insensibles à la flambée des prix du pétrole ou celle des aliments. Malgré ses résultats mitigés aux Etats-Unis, le leader mondial de la distribution et de torréfaction de café, prévoit d'élargir son développement sur le continent européen - qui a commencé en 2001 en Suisse à Zurich- avec l'ouverture prochaine de salons de café en Belgique. La question qui se pose dans ce mini-fiasco, est de savoir si le développement a été mal contrôlé ou si les produits vendus par l'enseigne sont trop chers par rapport à la concurrence dans la conjoncture actuelle ?

Bien qu'ils poussent comme des champignons dans les grandes capitales telles Paris ou Londres, les salons de café Starbucks ne sont pas victimes de leur surnombre, mais plutôt des prix qu'ils affichent. En effet, en vous rendant dans un Starbucks parisien, vous constaterez que votre café vous coûtera entre 4 et 6 euros selon la taille du gobelet, à quoi il faut ajouter 2 à 3 euros pour s'offrir une pâtisserie. Alors certes, les tarifs affichés par le cafetier américain ne sont pas attractifs pour tous, mais comme en France Starbucks n'a pas réellement de concurrence sur ce secteur, il n'est pas prêt de boire la tasse.

Tags:  ,  

Pages 1 2 3 >>