Au Sens Large : blog actualit politique franaise et internationale

Calendrier

« avril 2014
lunmarmerjeuvensamdim
123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930

Tags


Syndication

Recommander ce blog

Voir mon profile sur LinkedIn


dimanche 6 août 2006

Schumacher, victime des manoeuvres machiavéliques de la FIA ?


Grand Prix de Monte-Carlo 2006, 27 mai, 13 :59, Schumacher détient la pole position à moins d’une minute de la fin de la séance de qualifications, dans son dernier tour chronométré, sa monoplace rouge s’immobilise dans la dernière épingle de l’étroit circuit urbain monégasque et gêne tous les pilotes (dont Alonso, son grand rival) qui tentaient une ultime fois d'améliorer leur temps. Schumacher plaide un problème de direction et une erreur de pilotage mais la manoeuvre du pilote allemand crée la polémique sur le Rocher l’après-midi durant avant que les commissaires de piste ne décident de déclasser le Baron rouge et le relèguent en fin fond de grille pour avoir « délibérément arrêté sa voiture sur la piste (...) alors qu'il détenait le meilleur temps ». Parti des stands le couteau entre les dents, Michael Schumacher remonte un à un ses adversaires pour finalement terminer à une honorable 5ème position dans les rues de la Principauté, peu propices aux dépassements. Alonso, grand vainqueur du jour et champion du monde en titre, en profite pour creuser largement l’avance au championnat du monde et continue de balayer ce championnat 2006 de plein fouet comme il l’avait fait en 2005 ; puis au fil des courses Alonso commence à douter, Bridgestone prend l’ascendant sur Michelin, l’équipe Renault F1 est dépossédée d’un système de suspensions censé avantager ses monoplaces, Schumacher enfile les victoires telles les perles sur un collier et réduit l’écart avec le pilote ibérique à 11 points au soir du Grand Prix d’Allemagne du 30 juillet.

Week-end suivant, GP de Hongrie sur les hauteurs du Danube, séance d’essais libres du vendredi : les drapeaux jaunes sont agités (en raison d’une monoplace immobilisée sur la piste) et Fernando Alonso lancé à plein régime dans son tour rapide est gêné par Robert Doornbos, mécontent d’avoir été ralenti, le natif d’Oviedo donne un coup de volant en direction de la RedBull Ferrari, le double et le freine dans le virage suivant, des manoeuvres qui ne sont pas passées inaperçues : à la fin de la séance le pilote espagnol écope d’une lourde pénalité en vue de la course de dimanche : 2 secondes de pénalité sur son temps de qualification de référence du samedi, la première pour avoir doublé sous drapeau jaune, une autre pour conduite dangereuse, autant dire que la victoire lui sera interdite le dimanche, la sévère sanction infligée au pilote Renault, candidat au titre mondial crée la polémique dans le paddock dans la soirée de vendredi.

Le lendemain, durant les derniers essais libres avant les qualifications, le moteur de la Honda de Button explose et le drapeau rouge est rapidement brandi, malgré tout 3 pilotes sont surpris pour avoir dépassé sous drapeau rouge : en premier lieu Robert Kubica, jeune rookie qui fait son baptême du feu ce week-end et les deux suivants ne sont autres que l’inséparable paire Alonso-Schumi, les 3 intéressés sont entendus par les commissaires, résultat des courses : Schumacher sera pénalisé non pas d’une mais de deux secondes sur son temps de qualification et les deux autres seront purement et simplement blanchis, drôle de coincidence, les commissaires hongrois et la FIA auraient t-ils voulu réequiliber le scénario du GP de Hongrie : Fernando et Michael en fond de grille ?

La faute de Schumacher est évidente et ce n’est pas le septuple de champion du monde qu’il est qui ne connait pas la signification des drapeaux avec près de 250 week-ends de course au compteur mais au nom de quoi il se retrouve seul puni dans cet incident et de surcroit se voit infliger une sanction aléatoire qui est la même dont son rival pour la couronne mondiale avait écopé la veille pour des fautes plus graves ? Visière baisée, la mort dans l’âme, Schumacher s’élance pour la séance de qualifications tant attendue et pulvérise le record du tour du Hungaroring en reléguant son second et fidèle lieutenant Felipe Massa à une seconde pleine, sanction appliquée, il s’élancera du 11ème rang et laisse Fernando derrière lui à 4 places. Schumacher lancé sur 3 victoires de suite, les organisateurs et la FIA redoutaient t-ils qu’avec la sanction d’Alonso et malgré ses 11 points de retard sur le pilote ibérique, Schumi ne plie le championnat au soir du GP de Hongrie, à 5 courses de la fin ?

Pilote arrogant et fougueux mais pilote d’exception, Schumacher a été au cours de sa carrière sportive, victime à de nombreuses reprises de jugements arbitraires des hautes instances du sport automobile en apparaissant comme l’homme à abattre, la cible privilégiée car sa domination à toute épreuve a provoqué ou provoque le malaise. Après les sanctions de Monaco et du Hungaroring, on peut se demander si la FIA ne tenterait pas de décourager Schumacher et inviterait vivement le recordman de tous les temps à raccrocher son casque et laisser place à la nouvelle génération ?


Tags:  ,  ,  

jeudi 3 août 2006

Alain Juppé condamne fermement le laisser faire au Proche-Orient


Après trois semaines de combats dans le conflit qui oppose Israel au Liban, Alain Juppé, ancien Premier ministre et ancien ministre des affaires étrangères a réagi de façon virulente sur son blog contre les actions armées d’Israël qu’il a qualifié de « moralement inacceptable et politiquement déraisonnable » malgré son amitié pour l’Etat hébreu.

Observateur avisé des hostilités au Proche Orient, depuis le Québec où il se trouve depuis près d’un an pour cause d’inéligilité et qu’il compte d’ailleurs quitter dans les tous prochains jours, Alain Juppé a tenu à déplorer le mutisme de certains Etats européens qui selon ses propres termes n’ont qu’une priorité : « ne rien faire qui déplaise à Washington », un scénario que nous avions déjà connu en 2003 lors de l’invasion américaine en Iraq qui avait largement divisée l’Union européenne en deux camps et démontré que l’UE ne dispose pas des moyens de parler d’une seule et même et même voix sur la scène internationale.

Enfin, l’ancien maire de Bordeaux s’est interrogé sur les conséquences post-conflit dans la région : « Où peut-elle mener l'Etat hébreu ? Comment ce dernier peut-il espérer construire, à long terme, la paix ? » Alain Juppé a par ailleurs condamné l’attitude des Etats-Unis qui consiste à « laisser faire Israël », en précisant pour conclure que « la seule voix claire qu'on entende sur la scène internationale est celle de la France » qui est une des rares à apporter un franc soutien au Liban.

Tags:  ,  ,  ,  

dimanche 30 juillet 2006

Petits coins de paradis de nos hommes et femmes politiques


Après une année politique 2005-2006 agitée par la crise des banlieues, les manifestations contre le CPE et le conflit au Liban, nos politiques méritent bien quelques jours de vacances avant de préparer leurs troupes pour la présidentielle de 2007, après le dernier conseil des ministres qui aura lieu demain c’est la fin des classes, rentrée prévue lors des universités d’été : la Rochelle pour le Parti Socialiste, Marseille pour l’UMP.

Premier constat, la classe politique française préfère très largement passer ses vacances en France et les rares qui quittent l’hexagone cet été sont le socialiste Dominique Strauss-Kahn qui ira se ressourcer au Maroc, Jean-Marie le Pen du Front National qui se rendra en Serbie et Géorgie et enfin Arlette Laguiller de la LCR qui passera quelques jours de repos en Italie ; pour les autres c’est le tour des régions françaises : sans grande surprise Jacques Chirac séjournera dans le Var au Fort de Brégançon (résidence d’été présidentielle) pendant que le ministre de l’Intérieur Nicolas Sarkozy dédicacera son nouveau livre « Témoignage » à Arcachon, alors que le Premier ministre Dominique de Villepin s’échappera durant quelques jours de la canicule de Matignon pour se refaire une santé en Bretagne. Du côté de l’opposition, le couple Ségolène Royal / François Hollande profitera du beau soleil de Mougins, Lionel Jospin restera fidèle pour la dixième fois à l’Ile de Ré tandis que Laurent Fabius qui ne cache pas ses ambitions de présidence, méditera tranquillement en Ariège.

Malheureusement, certains membres du gouvernement comme Philippe Douste-Blazy, Michèle Alliot-Marie ou Xavier Bertrand, retenus à Paris pour cause de crise au Proche-Orient n’auront pas la joie d’entendre les chants de cigales aoûtiens et devront patienter pour parfaire leur bronzage, néanmoins il leur reste une consolation, l’idée d’un autre politique, celle de l'actuel maire de Paris Bertrand Delonoë : Paris Plage, courage !


Tags:  ,  ,  ,  

mardi 25 juillet 2006

Arnaud Montebourg sonne l'heure du renouveau au PS


Ce lundi 24 juillet 2006, le député socialiste de Saône-et-Loire Arnaud Montebourg est monté au créneau pour apporter son soutien sans faille à Ségolène Royal, en concurrence avec les « éléphants » du Parti Socialiste (Jack Lang, Laurent Fabius...) pour l’investiture à l’élection présidentielle de 2007. Contrairement à l’UMP qui voit l’élection présidentielle de l’an prochain sous le prisme énigmatique de « Imaginons la France d’après », Arnaud Montebourg manifeste un désir de renouvellement et ce n’est pas un hasard si a 10 mois de la grande élection, il ouvre un blog pour véhiculer les idées de son mouvement « Rénover maintenant » (http://www.renover-maintenant.org/blog/index.php/) né en décembre 2005 ; Ségolène Royal avait également ouvert en début d’année 2006 un blog participatif qui porte curieusement le nom de « Désirs d’avenir »( http://www.desirsdavenir.org/), des slogans qui sont dans l’esprit bonnet blanc et blanc bonnet.

Montebourg, tout comme Ségolène Royal, actuelle présidente de la région Poitou-Charentes, est partisan d’un renouvellement de génération au Parti Socialiste qui s'accompagne d'un revirement dans le style de gouvernance et à certains égards d’un renouvellement des institutions, comme lorsqu’il avait suggéré en début d’année l’instauration d’une sixième République française, selon lui plus adaptée aux mutations de la société française.


Tags:  ,  

dimanche 23 juillet 2006

Le bras de fer des présidentielles s'engage cet été sur les plages


Pendant que les vacanciers ont délaissé leur PC et les blogs des partis politiques pour parfaire leur bronzage, l'UMP et le PS en profitent pour réaliser des opérations séduction sur les plages de France à moins de 10 mois des présidentielles pour fidéliser leurs électeurs et conquérir de nouvelles voies en mai prochain. Le principe ? Relativement simple. Lancé par l'UMP l'an dernier à l'initiative de Nicolas Sarkozy pour parfaire sa communication, il s'agit de caravanes aux couleurs de l'UMP et du PS qui sillonent les plages et stations balnéaires de France avec à leur bord de jeunes adhérents (Jeunes Populaires pour l'UMP - Mouvement des Jeunes Socialistes pour le PS) qui ont pour mission de diffuser leurs messages politiques et proner le dialogue citoyen à l’aide d’outils marketing comme des t-shirts, des tongues et même des préservatifs aux couleurs de l’UMP.

Devant le succès rencontré par la première édition de 2005, l’UMP a décidé de reconduire ce rendez-vous qui visiblement séduit les électeurs, la politique sur les plages, forcément ça parait plus relaxant. Quant à lui le Parti Socialiste n’a pas hésité à en faire de même mais fera rouler ses caravanes à partir du 5 août jusqu’au 21 septembre, contrairement au parti majoritaire dont les caravanes politiques sont déjà sur les routes depuis début juillet. Leur trajet s’arrêtera début septembre à Marseille, ville organisatrice des universités d’été 2006 de l’UMP mais également curieux hasard, point de départ des caravanes du PS.

Vous trouverez plus d’informations sur les escales des caravanes de l’UMP sur « www.caravane-ump.org/ » et sur « www.parti-socialiste.fr/ » pour celles du Parti Socialiste pour espérer rencontrer Ségolène Royal, François Hollande ou Nicolas Sarkozy ou plutôt le ou la futur(e) Président(e) de la République en tongues / t-shirt et tout sourire sur les plages de France.


Tags:  ,  ,  

vendredi 21 juillet 2006

Un été placé sous le signe de la pipolisation politique


Victimes de la pipolisation de la vie politique, les aspirants favoris UMP et PS à la prochaine élection présidentielle ont tous deux préparé de leur côté une opération séduction en ce mois de juillet. Sarkozy, que la presse n’a pas épargné en 2005 sur les liaisons extra-conjuguales de Cécilia son épouse avec le publicitaire Richard Attias (qui avait jusque là un contrat d’exclusivité publicitaire avec l’UMP) et Ségolène Royal qui qualifiait il y’a encore quelques jours le mariage d’institution bourgeoise ont décidé de corriger le tir à 10 mois de l’élection présidentielle.
Pour faire taire les rumeurs de tensions au sein de leur couple, Nicolas et Cécilia Sarkozy ont offert aux journalistes une parade tout sourire plein soleil en Guyane, quant au couple socialiste il a envisagé de se passer les alliances en Polynésie après 25 ans de vie commune ... un jour après que Lionel Jospin ait envisagé son retour pour la course à l’investiture de 2007. Cécilia Sarkozy, première dame de France ou François Hollande, premier homme de France, affaire à suivre...

Tags:  ,  ,  

samedi 8 juillet 2006

Le hold-up des frères jumeaux Kaczynski sur le pouvoir en Pologne



Après la démission du Premier ministre polonais, Kazimierz Marcinkiewicz, le président polonais Lech Kaczynski va certainement le remplacer par son frère jumeau, Jaroslaw Kaczynski, dirigeant du principal parti conservateur au pouvoir PiS (Droit et Justice). Le conseil politique du parti vient d'entériner sa candidature unique pour remplacer le premier ministre sortant. Kazimierz Marcinkiewicz assez apprécié par l'opinion publique en Pologne, devrait se retrouver avec un petit lot de consolation car son parti le nommera très probablement pour remplacer le nouveau premier ministre à la mairie de Varsovie pour diriger la capitale de la Pologne.
Le fait que le pouvoir exécutif dans un grand pays démocratique soit totalement monopolisé par deux frères et à fortiori parfaits jumeaux, constitue tout de même un événement politique très insolite et totalement inhabituel sur la scène européenne mais l'opposition polonaise très affaiblie, aura du mal à lutter contre cette concentration du pouvoir au sein du même clan. Etant donné la bonne conjoncture de l'économie polonaise, les difficulutés économiques ne sont pas prêtes de compliquer la vie au nouveau pouvoir. Seules les dissensions plus que probables au sein de sa majorité très hétéroclite, composée d'un parti paysan populiste et d'une faction conservatrice et nationaliste, seront peut être de nature à redonner l'espoir à l'opposition démocratique et libérale.

Tags:  ,  ,  

mercredi 14 juin 2006

Le quinquennat ou l'impossible gouvernance française


La réforme de la durée du mandat du Président de la République de 7 à 5 ans, intervenu en 2000 et mise en application pour la première fois à la réelection de Jacques Chirac en 2002 a certes permis de ne pas retomber dans des périodes de cohabitation gauche / droite grâce à l’alignement des mandats des parlementaires et des membres de l’exécutif (Président de la République et Premier ministre) mais a entrainé le fait que le quinquennat a été divisé en 2 périodes : 2 ans d’action post-élection puis 2 ans de pré-campagne assortis d’une période d’immobilisme pré-électoral.
Cela se confirme en premier lieu lorsque l’on se souvient que dès 2004 Nicolas Sarkozy, ministre de l'Intérieur et actuel Président de l’UMP fût interrogé par les journalistes sur ses ambitions présidentielles : pensez-vous à l’Elysée en vous rasant le matin ? Par ailleurs en 2005, certains médias semblaient être plus préocupés par la campagne présidentielle que par la question cruciale de donner une Constitution à l’Europe. Courant 2006, à un an de la présidentielle, alors qu’aucun candidat n’est encore officiellement déclaré, on nous annonce déjà dans les sondages un duel Nicolas Sakozy / Ségolène Royal au second tour de la présidentielle 2007 qui s’est jusque là joué virtuellement, dans les kiosques, au nombre de couvertures de magazines consacrées à chacun d’entre eux. Dans ces conditions, si durant le quinquennat présidentiel on attache plus de temps à préparer les prochaines échéances présidentielles que laisser l’équipe au pouvoir mettre en application ses programme de campagne, on se retrouve rapidement confrontés à une politique d’immobilisme, incompatible avec les réformes dont la France a encore besoin.

Tags:  ,  

vendredi 9 juin 2006

Franck Ribéry, joker de Domenech pour le Mondial ?


Sélectionné pour la première en Equipe de France par Raymond Domenech lors du match amical de préparation contre le Mexique le 27 mai dernier, Franck Ribéry, jeune joeur de l’Olympique Marseille de 23 ans s’est vite fait adopter par le public du Stade de France. Gamin turbulant originaire de Boulogne sur Mer où il a du jongler entre chômage et essais, il a laissé une empreinte de son jeu explosif à Boulogne sur Mer, Alès et Metz où il évoluait encore en national en 2004.
La saison 2004-2005 marquera pour lui un discret passage au club de Galatasaray (Turquie) qui sera suivi de son arrivée sur la Canebière la saison suivante où il évoluera pour la première fois en Ligue 1, sur 35 matchs joués, Ribéry inscrira 6 buts pour le compte du club marseillais et deviendra un des joueurs phares de l’OM, même si des bruits courent sur son transfert vers l’Olympique Lyonnais, champion de France invaincu ces quatres dernières années. Capable de paralyser la défense adverse, enflammer la partie de jeu lorsqu’elle semble être au point mort comme il l’a démontré lors du match amical contre la Chine le 7 juin où il a été à l’origine de deux buts, Franck Ribéry pourrait être d’une aide précieuse A l’heure où Zizou quitte les bleus, Ribéry malgré sa fougue et son jeune âge pourrait devenir à terme un des pilliers de cette Equipe de France post Coupe du Monde 2006 et la nouvelle coqueluche du public s’il parvient à gérer la pression des grandes compétitions internationales, il ne reste plus qu’à lui trouver un surnom.

Tags:  ,  

lundi 5 juin 2006

Pour les présidentielles, Dieudonné veut militer en ligne


A moins d’un an de l’échéance présidentielle française, le débat politique s’anime de plus en plus sur les blogs où bon nombre de voix de l’UMP ou du Parti Socialiste risquent d’être conquises, quant à lieu l’humoriste Dieudonné a préféré annoncer qu’il ferait lui campagne sur internet via une radio libre sur laquelle il présentera une émission hebdomadaire, librement téléchargeable, ce qui ravive une fois de plus la polémique sur le téléchargement en ligne.

Tags:  

vendredi 2 juin 2006

La méthode Ségolène Royal ne fait pas l'unanimité au PS

La montée en puissance dans les sondages de Ségolène Royal pour son éventuelle candidature à l'élection présidentielle de 2007 a largement divisé le Parti Socialiste français ces derniers mois, à commencer par le fait qu'il s'agit de la première femme française qui tenterait de briguer un mandat présidentiel tous partis confondus. Parmi ses appuis politiques, elle compte Julien Dray (porte-parole du PS), Pierre Mauroy ou encore le député socialiste Arnaud Montebourg, médiatisé cette année à propos de son projet de VIème République pour la France ; du côté des détracteurs on retrouve des figures du Pari Socialiste comme Martine Aubry, l'ancien ministre Claude Allègre ou encore l'actuel locataire de la mairie de Paris Bertrand Delanoë.

Par ailleurs, selon de récents sondages en vue de l'élection présidentielle de l'an prochain, on se rend compte que Ségolène Royal dispose de solides arguments en sa faveur : 60% de ses sympathisants voteraient pour Royal par rapport au fait qu’elle est une femme, 56% pour ses positions en matière de morale, 48% pour son comportement à l’intérieur du PS et enfin 48% pour ses propositions économiques et sociales. Ces derniers jours, on a entendu parler dans les médias de "ségolisme", terme employé par Ségolène Royal elle-même pour qualifier ses options politiques pour 2007, comble de l'histoire : François Hollande, premier secrétaire du Parti Socialiste et actuel compagnon de la dame de fer du PS a démenti avoir entendu parler de "ségolisme", avouant simplement connaître Ségolène Royal et le socialisme, à bon entendeur. L'Express propose un dossier très complet sur Ségolène en présentant aussi ses premiers pas en politique et son couple avec François Hollande.


Tags:  ,  ,  ,  

jeudi 1 juin 2006

Vers des SMS et e-mails taxés pour renflouer le budget européen ?


Dépendante à 90% des contributions que lui versent les Etats membres, l'Union Européenne est à l'affût de nouveaux budgets pour gérer la "future Europe des 27", à ce sujet le député européen Alain Lamassoure, rattaché à l'UMP en France, a émis son souhait de surtaxer chaque e-mail de 0,00001 centime par message émis et chaque SMS de 1,5 cent d'euro.

Pour cela, il faudra un consensus général de tous les Etats membres, aussi on est amenés à se demander comment plus particulièrement dans le cas des e-mails le prélèvement de cette taxe pourrait-il être géré efficacement et qui s'en chargerait ? Plutôt que de taxer ces prestations à l'unité, ne serait-il pas plus judicieux et plus simple d'instaurer une taxe forfaitaire qui serait directement récoltée par les opérateurs de téléphonie mobile et les Fournisseurs d'Accès a Internet (FAI) comme ce fût déjà évoqué dans le cadre de la licence globale pour télécharger de la musique sur internet à volonté.


Tags:  

dimanche 28 mai 2006

Coup de théâtre à Monaco : Schumacher disqualifié pour tricherie !

Coup de théâtre dans le circus F1, alors que les essais qualificatifs du Grand Prix de Monaco qui allaient déterminer les positions sur la grille de départ prenaient fin, le pilote allemand, septuple champion du monde, Michael Schumacher a durant son dernier tour de qualification immobilisé sa Ferrari sans raison évidente dans le dernier virage du circuit.

Michael disposant à ce moment du meilleur temps provisoire avance une défaillance technique (problème de direction) alors que les pilotes qui se trouvaient derrière lui (dont Fernando Alonso, son grand rival) étaient plus rapides dans le dernier secteur et sans avoir à ralentir en raison du drapeau rouge, le pilote Renault aurait pu raisonnablement décrocher la pole position. L’équipe Renault avec Flavio Briatore très remonté en tête a alors signalé son mécontentement aux commissaires de piste monégasques en alléguant que le geste de Schumacher était prémédité et délibéré pour ralentir ses adversaires dans leur dernier tour rapide.

Résultat des courses, après de nombreuses heures de pertractations, la FIA a décidé d’annuler tous les temps de Schumi et de le reléguer en fond de grille, en compagnie de son coéquipier Felipe Massa, qui lui n’a pas bouclé un tour après avoir heurté le rail de sécurité avec sa Ferrari pendant les qualifications! Dans son communiqué officiel la FIA affirme que Michael Schumacher a été reconnu coupable d'avoir "délibérément arrêté sa voiture sur la piste (...) alors qu'il détenait le meilleur temps".


Tags:  ,  ,  

jeudi 25 mai 2006

Amélie Mauresmo et la malédiction Roland Garros


Amélie Mauresmo, étoile du tennis féminin français et mondial, sera cette semaine la première joueuse de tennis française depuis l'époque de Suzanne Langlen dans les années 1920, à se présenter tête de série numéro 1 au tournoi parisien de Roland Garros, deuxième Grand Chelem de la saison. Forte de sa victoire à l'Open d'Australie (Melbourne) cette année, Amélie Mauresmo compte enfin pouvoir briller devant son public dans un tournoi de tennis faisant partie du quatuor du Grand Chelem après lequel se dérouleront dans l'ordre Wimbledon et l’US Open. Pour sa 12ème participation à Roland Garros, la française Mauresmo aura t-elle enfin l'espoir de jouer la finale à Roland Garros devant son public, elle qui n'a jamais atteint la demi-finale ?
Terrasée par une grippe la semaine dernière, elle fût contrainte de déclarer forfait pour le tournoi WTA de Rome, on peut ainsi croire qu’elle abordera la quinzaine de la Porte d’Auteuil avec plus de fraîcheur que ses plus proches rivales comme les belges Justine Henin Hardenne et Kim Clijsters, la suissesse Martina Hingis (gagnante à Rome après 3 ans d'absence sur les courts suite à une blessure) ou l’américaine Venus Williams (Serena Williams ayant déclaré forfait pour les Internationaux de France).
Pour une joueuse d'un tel calibre, on se demande vraiment qu’est ce qui pourrait empêcher cette année Amélie de s’imposer à Roland Garros et suivre les traces de Yannick Noah sacré en 1983, dernier tennisman grâce auquel la Marseillaise a pu retentir sur le court Central Philippe Chatrier.

Tags:

mercredi 24 mai 2006

Signez la pétition pour sauver le Vrai Journal de Karl Zéro

Contre les médias de masse et l'info asseptisée, le Vrai Journal de Canal+ présenté par Karl Zéro n'ira pas au terme de la saison comme vous avez peut-être pu l'entendre. Un site de soutien à Karl Zéro et à son émission phare vient d'être mis en place, où vous pourrez apporter vos commentaires, propositions et réactions à l'affaire du Vrai Journal à l'adresse suivante : www.levraijournal.eu Des personnages de la classe politique comme Dominique Strauss-Kahn ou Jack Lang ont déjà signifié sur ce site leur sympathie à l'ex-animateur vedette de Canal+.


Tags:  ,  

dimanche 21 mai 2006

Eurovision : Victoire inattendue du groupe de hard rock "Lordi"


Ayant suivi le concours international de la chanson Eurovision hier soir sur France 3, j’ai été consterné d’apprendre qu’un groupe de hard rock originaire de la Finlande (Lordi) déguisé en monstres a pu s’imposer largement avec le morceau « Hard Rock Hallelujah », dans le concours international de la chanson dont c’était cette année la 51ème édition organisée par la Grèce. Un groupe de hard rock qui n’a pas vraiment sa place dans ce genre de compétiton car il dénature l’esprit originel de l’Eurovision qui a toujours été un concours de la musique pop et non pas du heavy metal; comment a t’on pu laisser entrer en compétition de tels monstres qui prétendent faire de la musique ? A tel point que lorsque le jury a remis la récompense à nos monstres finlandais, il en était presque mal à l'aise car même les bookmakers anglais n’avaient pas osé misé sur la victoire de ces hard-rockers vikings.

La performance française de Virginie Pouchain avec sa chanson "Il était temps" écrite par Corneille pour l'occasion a dans un autre registre reflété une nouvelle fois, le manque total de performance des candidats français, terminer 3ème en partant de la fin au lieu de l’avant dernière place de la candidate française l’année dernière, est la seule consolation de Virginie Pouchain, maigre consolation... pour terminer juste devant Israël et l'île de Malte ! Par rapport aux autres pays en lice dans cette édition 2006 de l'Eurovision, la candidate française faisait très pâle figure : seule sur scène accompagnée d'un musicien statue, vêtue de façon insignifiante et maquillée comme pour un carnaval, Virginie Pouchain a certainement fait de son mieux et on ne peut pas lui en vouloir mais elle n'avait aucune chance de séduire les téléspectateurs européens avec sa prestation trop timide, semblable à une berceuse.

Par ailleurs, les votes du public européen ont témoigné une nouvelle fois du capital sympathie qu’ont nos voisins pour la France : 0 pointé de la part de l’Espagne et de même pour l'Andorre qui a pourtant attribué 12 points à son voisin espagnol, pas plus pour l’Allemagne, la Grande Bretagne, la Suisse ni même la Belgique, pays francophone ! Ne serait-ce que par solidarité, tous les pays des Balkans ont voté entre eux contrairement à la France qui fait figure de pays mal aimé en Europe ? Le concours de l’Eurovision a perdu de son prestige, il laisse la porte ouverte à tous les phénomènes de mode jetables et à d’autres styles de pseudo musique qui plus ils sont ringards et excentriques et plus ils attirent les foules, une édition 2006 qui ne restera pas dans les annales, une édition de l’Eurovision purement lamentable, une édition à oublier.

Tags:  ,  ,  

samedi 20 mai 2006

Affaire Cleastream : duel à distance Sarkozy-Villepin


Alors que sont rendues les dernières révélations sur l'affaire Cleastream qui a enflammé le débat politique français ces dernières semaines, Sarko et son ennemi juré Villepin ont cette semaine chacun profité de leur côté d'une escapade politique en Afrique peut-être pour crever l'abcès ; le premier se déplaçant au Mali pour défendre sa loi sur l'immigration choisie, le second pour prendre un bain de foule à la Réunion et faire le bilan du ravageur Chikungunya.
Selon Jean-Louis Gergorin, ancien vice-président de EADS et auteur des premières lettres anonymes, Dominique de Villepin aurait préféré garder le silence envers Sarkozy en 2004 sur l'existence d'une liste de comptes occultes. On peut croire que d'ici la fin du mois de mai, Sarkozy ne voudra plus entendre parler de l'affaire Clearstream et fera tous les efforts nécessaires pour soigner son image de présidentiable, sans oublier de penser à l'Elysée en se rasant. Quant à lui, Dominique de Villepin est considérablement affaibli dans les sondages et le premier anniversaire de son arrivée à l'hôtel Matignon est déjà marqué par des cicatrices politiques (crise des banlieurs, échec du CPE, mise en cause dans l'affaire Clearstream) qui pourraient compromettre ses espoirs de présidence.

Tags:  ,  

mercredi 10 mai 2006

Ouverture du bal des transferts des animateurs télé

Sacré toilettage des grilles TV pour la rentrée prochaine, les transferts ne sont pas seulement réservés au seul monde du ballon rond. En effet le jeu des chaises musicales entre animateurs du petit écran n'a cessé de faire parler de lui tout au long de cette semaine, Marc-Olivier Fogiel arrête On ne peut pas plaire à tout le Monde et enfile la casquette M6 tandis que son son chroniqueur polémique Guy Carlier a cédé aux sirènes de Canal+. Thomas Hugues, victime de Harry Roselmack, passe lui de TF1 à M6 alors que Laurent Delahousse, présentateur de Secrets d'actualité le dimanche soir sur M6 quitte le navire et revêtira le costume du 20h de France 2 lorsque David Pujadas sera au soleil.


Tags:  

mardi 2 mai 2006

Laurence Ferrari passe la quatrième

Après quelques annés de bons et loyaux services sur TF1 en tant que présentatrice des émissions "Vis ma Vie" et "Sept à Huit" mais aussi en tant que joker de Claire Chazal pour les JT du week-end, Laurence Ferrari a décidé de quitter TF1 pour Canal +, quelques semaines après que son mari (Thomas Hugues) et compère sur la première chaîne ait lui aussi été congédié au profit de Harry Roselmack. Reprenant la case horaire de Karl Zéro, Laurence Ferrari animera sur Canal +, une émission politique dès la rentrée prochaine, qui promet de traiter largement des élections présidentielles de mai 2007.


Tags:  ,  ,  

dimanche 30 avril 2006

Richard Branson lance la révolution des SMS illimités

Richard Branson (PDG de l'empire Virgin) n’aura décidément jamais fini de nous surprendre, après les Virgin Megastore, les Virgin Express, c’est le lancement en France de Virgin Mobile, nouvel opérateur de téléphonie mobile, MVNO (opérateur mobile virtuel) qui fonctionne sur le réseau Orange. Ce qui fait la différence de Virgin par rapport aux autres M6 Mobile, NRJ Mobile, TF1 Mobile, SFR ou Bouygues ? Les SMS, les textos, les petits messages courts, comme vous voudrez, sont illimités chez Virgin Mobile, vers tous les réseaux et à toute heure de la journée. Accros du texto, ne tardez pas trop, il semble pour le moment que cette offre ne soit réservée qu’aux 35000 premiers clients !


Tags:  ,  ,  

Pages << 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 >>