Calendrier

« novembre 2013
lunmarmerjeuvensamdim
123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930

Tags


Syndication

Recommander ce blog

Voir mon profile sur LinkedIn


Une sélection de la

dimanche 19 avril 2009

Pour régler ses dettes de campagne, Hillary Clinton va louer Bill...



Hillary Clinton, actuelle Secrétaire d’État américaine dans l’administration de Barack Obama, n’a semble t-il pas encore réglé tous ses passifs relatifs aux frais de campagne pour l’investiture démocrate à la présidentielle. Et ce n’est un secret pour personne, un marathon électoral ça coûte cher voire même très cher. En effet, selon les documents que le comité de campagne d’Hillary Clinton a récemment remis à la Commission Fédérale Électorale, l’ex-First Lady serait encore redevable de la coquette somme de 2,3 millions de dollars. Alors pour tenter de sauver la mise tant bien que mal, son conseiller politique, James Carville, a eu la bonne et originale idée d’organiser une loterie sur Internet avec à la clé des cadeaux assez inhabituels. En achetant un ticket à 5 dollars, les participants pourront peut-être gagner des billets pour aller assister la finale de l'American Idol qui se tiendra à Los Angeles, un diner à Washington avec James Carville et Paul Begala, stratèges politiques du clan Clinton ; mais encore (et surtout) « avoir l'opportunité unique de passer une journée entière à New York avec l'ancien Président américain Bill Clinton, en profitant avec lui de de diverses attractions » peut-on lire dans le texte rédigé par James Carville. Souhaitons à Hillary Clinton qu'elle vende beaucoup de tickets, en espérant néanmoins qu'une certaine Monica L. ne viendra pas remporter le gros lot.

Tags:  ,  ,  

mercredi 3 décembre 2008

En confiant la diplomatie à Hillary, Obama (se) fait un beau cadeau



Un mois après son éclatante et historique victoire face au camp républicain de John McCain, le président élu Barack Obama termine de dessiner les contours de sa future administration. Cette « Dream Team » comme on l'appelle outre-Atlantique, qui devra donner raison aux 53% d' Américains qui le 4 novembre dernier, ont porté leurs voix sur celui qui est désormais ancien sénateur de l'Illinois. Pour son casting présidentiel, Obama est allé massivement « recruter » dans le clan Clinton, en commençant par une clintonienne de la première heure : Hillary herself, meilleure amie de Bill et meilleure ennemie de Barack himself. Et il faut bien dire qu'après sa déroute dans la course à l'investiture et toutes les paroles amères jetées envers son ancien rival, désormais « Boss » comme il se qualifie lui-même en privé, Hillary Clinton a reçu un beau lot de consolation, en se voyant confier la charge de Secrétaire d'Etat, pour succéder à la charismatique Condie Rice. A défaut d'être devenue la première femme présidente des Etats-Unis d'Amérique, Hillary Clinton devient tout de même avec cette nomination, la première ex-First Lady à occuper un poste à hautes responsabilités dans une administration d'Etat américaine. Néanmoins, la tâche s'annonce musclée pour elle, car sans vouloir entrer dans le détail, l'héritage diplomatique que laissera George W.Bush à Barack Obama le 20 janvier prochain, ne sera pas des plus faciles à porter...

Difficile transition

Comment sortir du bourbier irakien, dialoguer ou non avec l'Iran, quelles relations entretenir avec la Chine, la Russie et Israël, comment redorer l'étoile des Etats-Unis dans le monde, voilà les principales problématiques auxquelles sera très rapidement confrontée l'administration démocrate du président Obama. Néanmoins, on peut s'interroger sur la viabilité du couple Obama-Clinton, qui ne ressemble nullement un mariage d'amour. En effet, d'une part les deux démocrates ne sont pas tout à fait sur la même longueur d'onde sur tous les dossiers chauds, et d'autre part on se souvient que durant les primaires démocrates, Hillary Clinton n'était pas moins méprisée dans le camp Obama en étant régulièrement présentée comme le « monstre ». Un surnom qui avait d'ailleurs coûté sa place à Samantha Power, conseillère de campagne du président élu. Ironie du sort, cette même Samantha Power fait aujourd'hui partie, de l'équipe chargée de préparer l'arrivée d'Hillary Clinton aux affaires étrangères.

Neutraliser l'adversaire

En nommant Hillary Clinton à la tête de la diplomatie américaine, Barack Obama offre une belle tribune à l'ex-First Lady, mais il anticipe déjà le futur en parallèle pour essayer de neutraliser toute ambition présidentielle de sa nouvelle associée. Reste maintenant à savoir si Hillary Clinton lui restera loyale tout au long de son mandat, mais également si à l'horizon 2011 lorsqu'elle sera âgée de 64 printemps, elle se sentira encore prête pour de nouveau se lancer dans la course à l'investiture pour la présidence de la première puissance mondiale, qui alors ne le sera peut-être plus. Au final, dans ce jeu de chaises musicales, le vrai gagnant n'est pas forcément celui que l'on croit être. Car comme Hillary laisse son siège de sénatrice de New York vacant, il semblerait selon les derniers échos de la presse américaine, que son séducteur de mari soit en bonne posture pour le récupérer, et plus si affinités.

Tags:  ,  ,  

lundi 2 juin 2008

Bill Clinton, cet éternel séducteur



Alors qu'Hillary est en train d'en découdre avec Barack Obama pour la Maison Blanche, son mari Bill la soutient dans les meetings en journée et s'occupe comme il peut en soirée en fréquentant les fêtes mondaines. Bien connu pour ses talents de séducteur né, au delà même de l'affaire Monica Lewinsky qui a éclaté au grand jour il y'a 10 ans, l'ancien Président américain a été récemment soupçonné d'une nouvelle liaison extraconjugale. En effet, dans son dernier numéro le très glamour magazine américain Vanity Fair lui a prêté une aventure avec l'actrice américaine Gina Gershon que l'on a vu à l'affiche de "Ugly Betty" dans le rôle Fabia en 2007, et plus récemment dans "P.S. I Love You" dans la peau de Sharon. L'auteur de cette rumeur n'est autre que le journaliste Todd Purdum, actuel mari de Dee Dee Myers herself, ancienne secrétaire de presse de Bill Clinton ! Informé de ce nouveau potin le concernant, Bill a bien sur sans grande surprise nié en bloc en affirmant que Purdum n'était qu'une "fripouille" et un "vicieux". Vengeance ou pas, après Bill et Monica voici voilà Bill et Gina, la presse people va s'en donner à coeur joie !

Tags:  ,  

vendredi 2 mai 2008

Voyage au cœur du plateau de télévision mobile de CNN


L’élection présidentielle américaine de novembre prochain approche à grands pas, en effet John McCain est déjà assuré de défendre les couleurs du camp républicain alors que de leur côté Hillary Clinton et son rival Barack Obama, sont en train d’en découdre pour arracher le ticket pour l’investiture démocrate. Dans ce duel très serré, les supers délégués américains auront le dernier mot ; un duel néanmoins arbitré par les médias d’Outre-Atlantique qui mettent toujours plus de moyens pour être au plus près des évènements. Parmi toutes les chaînes de TV, il y’en a une qui a mis les petits plats dans les grands dans cette campagne, c’est CNN (Cable News Network) en se dotant d’une arme de reportage de dernière génération qu’elle a baptisé « CNN Election Express ». A première vue, il s’agit d’un bus comme un autre, recouvert d’autocollants à l’effigie de la chaîne d’information en continu. Mais dès qu’on pénètre la portière coulissante, le décor est saisissant : tout autour de l’appareil long de près de 25 mètres, on aperçoit des instruments de bord à perte de vue dignes de la Guerre des Etoiles : pas moins de 42 écrans plasma, 10 moniteurs LCD, 4 caméras de télévision Haute Définition, en somme un véritable studio de télévision sur roues !

Un studio TV lancé à 120 km/h

Josh Rubin, le directeur des opérations a fier allure lorsqu’il nous présente son vaisseau mobile qui sillonne les routes américaines 12 heures par jour depuis maintenant 10 mois. Chaque jour dimanche compris, c’est une équipe de 20 personnes qui s’affaire dans un bus studio ambulant capable d’atteindre les 120 km/h et de retransmettre les images filmées à bord vers tous les postes de télévision du monde en mesure de recevoir CNN, renversant ! A l’intérieur, tout est organisé pour que les journalistes et leurs invités se sentent comme à la télévision : larges fauteuils en cuir, spots lumineux pour éclairer les plateaux mobiles, cuisine, machines à café, douche, tout a été pensé pour apporter un confort maximal. Dale Fountain, le « captain » du CNN, qui considère ce bus comme son « bébé », connaît mieux que quiconque les routes américaines. A chaque jour, une nouvelle destination et à chaque jour une nouvelle occasion d’aller recueillir les impressions des acteurs politiques locaux et de leurs représentés. D’ailleurs à CNN, on dit qu’avec le CNN Election Express « There is no better way to see America ! » Lancé comme prototype durant la campagne présidentielle 2004 qui s’est jouée entre George W.Bush et son rival démocrate John Kerry, le CNN Election Express permet à la chaîne d’avoir un bureau mobile à l’endroit où se passe l’événement du moment, avec autant de capacités techniques que dans tous ses bureaux, pour être au plus près de l’action et de l’opinion publique. En France, ce n’est pas demain qu’on verra un France 24 Election Express, avec à son bord Nicolas Sarkozy ou Ségolène Royal qui sillonneraient les routes du Loir et Cher ou des Pyrénées !

Tags:  ,  ,  ,  

mardi 2 octobre 2007

Bill Clinton appelle à un réveil de la jeunesse mondiale



« Donner : Comment chacun de nous peut changer le monde », voilà le titre du dernier ouvrage de Bill Clinton (paru en France le 6 septembre), un titre qui illustre parfaitement la tournure philanthropique que l’ancien chef d'Etat américain souhaite donner à son action post présidentielle. Samedi dernier, au théâtre Apollo en plein coeur de Harlem, s’est tenue une table ronde sur des airs de concert, à laquelle Bill Clinton a convié de nombreuses icônes mondiales de la musique, parmi elles : Bono, Shakira ou encore Alicia Keys. Sponsorisée par la Clinton Global Initiative et la chaine de télévision MTV, cette manifestation a eu pour but de sensibiliser la jeunesse du monde, sur les actions qu’elle peut mener en faveur du développement durable et dans la lutte contre la pauvreté sur la planète. A ce propos, dans le discours qu’il a prononcé sur la scène du théâtre new-yorkais, l’ancien locataire de la Maison Blanche a affirmé que « les jeunes ont plus que jamais les moyens d’apporter un changement dans le monde, notamment grâce aux nouveaux moyens technologiques ».

Pour revivre les temps forts de la soirée, cliquez sur les flèches du lecteur MTV

Tags:  ,  

mardi 28 novembre 2006

Le clan Clinton pourrait revenir à la Maison Blanche en 2008


Face à la récente déroute qu'a connu le camp républicain aux élections de mi-mandat, tous les regards sont déjà braqués vers la prochaine élection présidentielle américaine qui se tiendra en novembre 2008 et mettra un terme aux deux mandats de George W. Bush. Dans le camp démocrate, parmi les grands favoris à la Maison Blanche ou plutôt favorites devrions nous dire, on retrouve la très influente sénatrice de New York Hillary Clinton, épouse de l'ancien président des Etats-Unis, Bill Clinton, élu à deux reprises juste après le règne de George Bush père. Selon un récent sondage mené outre Atlantique, Hillary Clinton figure en tête du classement des 10 présidentiables potentiels pour 2008 avec un score de 33% d'opinions favorables à une candidature, quant à lui, John Kerry tombeur de George W. Bush en 2004 n'est crédité que de 7%. Devant une féminisation du pouvoir dans le Monde qui pourrait réserver encore quelques surprises d'ici 2008, Hillary Clinton est loin d'avoir dit son dernier mot.

Tags:  ,  ,