Calendrier

« novembre 2013
lunmarmerjeuvensamdim
123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930

Tags


Syndication

Recommander ce blog

Voir mon profile sur LinkedIn


Une sélection de la

jeudi 17 juillet 2008

Lancement de l'Union pour la Méditerranée, quelles perspectives ?



Dimanche 13 juillet dernier, quelques jours après l’ouverture de la Présidence française de l’Union européenne (PFUE), Nicolas Sarkozy a décidé de prendre rendez-vous avec l’Histoire. Née de l’enlisement du processus de Barcelone de 1995 qui avait pour ambition l’aide au développement des pays du pourtour méditerranéen, l’idée d’Union pour la Méditerranée (UPM) circulait dans les sphères intellectuelles depuis 2005. Au cours de la campagne présidentielle française de 2007, le candidat UMP Nicolas Sarkozy a fait cette idée sienne en l’intégrant à son projet présidentiel. Un an après son arrivée au pouvoir, l’UPM est bien née.

Lire la suite...


Tags:  ,  ,  ,  

mardi 11 septembre 2007

L'ONU en quête d'un multilatéralisme efficace



Mardi 18 septembre prochain, s’ouvrira à New York, la 62ème session ordinaire de l’Assemblée générale des Nations Unies. Elle sera présidée par Srgjan Kerim (diplomate macédonien) qui succèdera pour une année, à Sheikha Haya Rashed al Khalifa (diplomate bahreïni), troisième femme à avoir occupé cette fonction depuis la création de l’ONU. En préambule de cette rencontre, s’est tenu les 31 juillet et 1er août derniers, un débat informel de l’Assemblée générale, qui avait pour thème brûlant : « Le changement climatique : défi mondial ». Cette édition 2007 de l’Assemblée générale, première de l’ère Ban-Ki Moon, sera l’occasion de faire un bilan sur les réformes lancées en septembre 2006, quelques mois avant le départ de Koffi Annan, septième secrétaire général de l’ONU. En premier lieu, les 192 chefs d’Etat et de gouvernement feront une rétrospective des actions qui ont été menées depuis un an dans la lutte contre le terrorisme international. L’aide aux pays en développement formera un autre volet de leur bilan. Concernant ce dernier point, il s’agira d’évaluer entre autres les résultats enregistrés par l’opération Unitaid. Lancé lors de la 61ème session de l’Assemblée générale, à l’initiative des présidents Chirac et Lula, ce projet vise à instaurer une taxe de solidarité sur les billets d’avion internationaux pour financer la lutte contre diverses pandémies dans le monde. Un projet dans lequel l’ancien Président américain Bill Clinton, s’est activement impliqué aux côtés de Philippe Douste-Blazy, actuel président du conseil d'administration de Unitaid.

Développement pacifique

Parmi les nouvelles questions qui seront débattues, par la classe politique mondiale cette année, on retrouve au premier plan le maintien de la paix et de la sécurité internationales, la promotion d’une croissance économique soutenue et d’un développement durable, ainsi qu’une intensification du développement de l’Afrique. Cette 62ème session onusienne sera également l’occasion de mesurer les avancées sur la promotion des Droits de l’Homme, de la Justice et du Droit International dans le monde. Enfin, une attention particulière sera portée aux politiques relatives à la lutte contre la drogue, la prévention du crime, le terrorisme international ou encore le désarmement. Le 24 mai dernier, lors de son élection à la présidence de l’Assemblée générale, Srgjan Kerim a eu ces quelques mots : « Le monde a besoin plus que jamais d'un multilatéralisme efficace et les Nations Unies doivent être au centre de ce multilatéralisme », le mot d’ordre pour 2008 est déjà lancé.

Tags:  

mardi 29 août 2006

L'ONU bientôt gouvernée par une femme ?


Kofi Annan, actuel secrétaire général des Nations-Unies en poste depuis 1997 avait affirmé en mars dernier que selon lui "le monde est prêt à voir une femme à la tête des Nations Unies" ; après deux mandats consécutifs Kofi Annan quittera ses fonctions d'"ambassadeur du monde" fin 2006 pour laisser place à un dirigeant ou à une dirigeante qui représentera à son tour un autre continent du monde comme le veut la coutume d'alternance.
Face à la féminisation du pouvoir politique qu'a connu le monde ces dernières années, l'élection d'une femme à la tête d'une organisation porteuse de valeurs universelles telle que l'ONU créerait les conditions d'un vent d'émancipation de la condition féminine et contribuerait en outre à davantage faire respecter les droits des femmes sur la planète.
Les noms pressentis pour ces candidatures féminines sont tous ceux de dirigeantes du continent européen, le plus avancé en matière de respect des droits des femmes, parmi les noms les plus cités on retrouve notamment : Vaira Vike-Freiberga (Présidente de la Lettonie), Tarja Halonen (Présidente de la Finlande), Angela Merkel, Chancelière d'Allemagne) et Mary McAleese (Présidente de l'Irlande) Si votre souhait est de voir une femme à la tête de l'Organisation des Nations Unies en 2007, faites le savoir en signant la pétition mise en place à l'adresse suivante : http://www.unefemmealonu.eu

Tags:  ,  ,  

jeudi 3 août 2006

Alain Juppé condamne fermement le laisser faire au Proche-Orient


Après trois semaines de combats dans le conflit qui oppose Israel au Liban, Alain Juppé, ancien Premier ministre et ancien ministre des affaires étrangères a réagi de façon virulente sur son blog contre les actions armées d’Israël qu’il a qualifié de « moralement inacceptable et politiquement déraisonnable » malgré son amitié pour l’Etat hébreu.

Observateur avisé des hostilités au Proche Orient, depuis le Québec où il se trouve depuis près d’un an pour cause d’inéligilité et qu’il compte d’ailleurs quitter dans les tous prochains jours, Alain Juppé a tenu à déplorer le mutisme de certains Etats européens qui selon ses propres termes n’ont qu’une priorité : « ne rien faire qui déplaise à Washington », un scénario que nous avions déjà connu en 2003 lors de l’invasion américaine en Iraq qui avait largement divisée l’Union européenne en deux camps et démontré que l’UE ne dispose pas des moyens de parler d’une seule et même et même voix sur la scène internationale.

Enfin, l’ancien maire de Bordeaux s’est interrogé sur les conséquences post-conflit dans la région : « Où peut-elle mener l'Etat hébreu ? Comment ce dernier peut-il espérer construire, à long terme, la paix ? » Alain Juppé a par ailleurs condamné l’attitude des Etats-Unis qui consiste à « laisser faire Israël », en précisant pour conclure que « la seule voix claire qu'on entende sur la scène internationale est celle de la France » qui est une des rares à apporter un franc soutien au Liban.

Tags:  ,  ,  ,